Son parfum

89789

𝔔𝔩

Quelques gouttes d’Eau de Rochas, en perles rondes :
C’est joie et bonheur en flacon, qu’avec grands soins
Elle nébulise – tout en clartés profondes
Et massives beautés – sur ses bouclettes blondes ;
Cent mille roses les parfumeraient bien moins !
Son parfum parle d’amour, semble-t-il, l’attise
Puis l’allonge encore et l’accroît tant et si bien
Qu’à la fin lente du jour : tout se poétise,
Remémore un frisson, un baiser aérien
Et nos lèvres s’y sentent en apothéoses ;
Dieu, quelle bombance charnelle ! Ô liqueur !
Tant l’air se respire et se boit entre autres choses
Pas même les fragrances d’un million de roses
Ne griseraient ainsi le corps, l’âme et le cœur.

𝔔𝔩

© Yannig WaTeL 03 août 2014

𝔔𝔩

Publicités