Plus haut que le ciel

845131091

J‘ai rêvé encore que, par un soir mystique :
Mon âme siamoise, ma sœur d’élection
Mêlant à l’or fluide un grand thème classique,
Changeait – sans y penser – en divine musique
Les mesures et signes d’une partition
Déployées comme des millions d’ailes, les notes
Que portait plus haut que le ciel son violon,
Moiraient les murmures doux et longs du salon ;
Vivaldi, Brahms, Mozart et Bach étaient nos hôtes !
On eût dit que, sortis d’un sommeil surhumain,
Un chaînon doré liant leurs doigts de lumière :
La Musique et l’Amour se tenaient par la main
Et qu’en la paix de l’Éden, pour la fois première,
Plus haut que le ciel, en fiançaille éphémère :
Un beau geste, un mot tendre, avaient un lendemain.

© Yannig WaTeL  18 janvier 2015

Publicités