Un destin qui ne serait pas aveugle

437209
-♕-
Vous ai-je dit souvent, la fatalité d’être
Au spectre d’une femme intimement lié,
Ne voyant plus qu’en rêve un amour oublié ;
L’espérant voir un jour, de plus belle renaître ?
Sort étrange, aujourd’hui je le sens vivre enfin !
Venue ressusciter ma naïve espérance :
À l’oreille, tout bas, ma muse de romance
M’a promis la Lune et… Des nuits tramées d’or fin !
Dans tout, dès lors, je vois traits de feu et lumières
– En mille aspects divers passant de l’âme aux yeux –
Faire action suprême au plus ardent de mes vœux,
De rendre à ma vie ses délices coutumières.
-♕-
© Yannig WaTeL 22 juin 2015
-♕-
.

Publicités