L’été n’est plus

[ 1 ]

crédit image : juliendouvier.tumblr.com

crédit image : juliendouvier.tumblr.com

—¤—
Ô suave andante ! L’été qui agonise,
– Dans les vastes forêts, sur les sombres sentiers –
Aux cris des animaux sauvages, s’harmonise ;
Sous les très grands arbres (les feuillus, les fruitiers)
L’été a rassemblé, en rond, ses héritiers.
—¤—

.

[ 2 ]

crédit image : juliendouvier.tumblr.com

crédit image : juliendouvier.tumblr.com

—¤—
Le Soleil, au sortir des chemins solitaires,
S’épuise en tiédeurs ; ses rayons réfractaires
Ne dorent même plus le lys pâle et fluet !
Feuilles sèches, corbeaux, citadins sédentaires,
Seuls remuent encore dans l’air froid et muet.
—¤—
© Yannig WaTeL 29 septembre 2015
—¤—

.

12 réflexions sur “L’été n’est plus

  1. Que de jolis mots pour fêter le requiem de l’été….Cela rend plus doux ce passage, entre canicule et froidure …la beauté de la forêt, les couchers de soleil ou la lune éclatante de rondeur illuminent nos jours de deuil estival!belle journée automnale Yannig

    • Merci beaucoup Mireille,
      « le requiem de l’été » : voilà une formule qui me plait ! Avec toutes ces couleurs chamarrées sous les gros nuages sombres, les cérémonies sont majestueuses, quand Dame Nature s’y met, n’est-ce pas ? D’autant plus que, dans la Nature, le deuil se porte en blanc…

      Amicales pensées

    • Privilégier le coton pour ses propriétés isolantes (la laine, c’est bien aussi) et porter des vêtements près du corps, plutôt que les coupes amples, ne pas hésiter à les superposer ! Penser à l’écharpe et au bonnet, aux gants éventuellement ! Voilà donc, on peut s’habiller chaudement tout en restant bien stylé, c’est possible !

      Merci pour le coup d’œil, Pat.
      A +

  2. Pour quiconque l’aurait oublié, la poésie est un art qui magnifie tout et rend le moindre sentiment ou élément du monde en beauté pure… toi, tu ne l’as pas oublié et c’est pour cela que ta poésie est si belle, si riche, si vivante… et nous touche en plein coeur…
    La chanson est pas mal du tout 😉

    Mes amitiés Yannig

    • Et c’est pas fini ! J’ai pas encore épuisé tout mon stock de feuilles mortes (qui se ramassent à la pelle) et mon esprit, toujours porté sur la simplicité, n’en finit toujours pas de ses réflexions sur le cycle des saisons !
      Voilà donc, j’espère encore toucher quelques cœurs sensibles (comme le tien) dans un avenir proche, avec mes programmations sur l’automne… 😉

      Merci beaucoup pour ce commentaire élogieux, Emma, c’est un réel grand plaisir.
      Chaleureuses pensées

  3. Dans la prunelle de l’horizon, les couleurs dansent sous le balbutiement du vent, et toi tu dessines les mots en poésie pour la plus belle des peintures, celle de l’automne …

Une impression, une pensée :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s