Sustentation

35016.gif


Sonnet composé en duo avec Hélène (Cristale) Landevennec

Le vent souffle et resouffle au-dessus des coteaux ;
Nous aurions moins froid tout nus sur la banquise !
Trop rude est le noroît ; vivement l’heure exquise
De nous soustraire aux gants, bonnets et lourds manteaux !
La neige a recouvert masures et châteaux
Mais, en bas du vallon nous attend la Marquise
Pour fêter l’An Nouveau car la dame, conquise
Par nos sonnets, nous ouvre et tours et chapiteaux !
Bénis soient le domaine et celle qui l’habite ;
Misanthrope elle n’est, pas plus que cénobite !
Mets soignés et liqueurs composent le menu…
Une fois sustentés : « Il gèle et fait nuit noire ! »
Disons-nous à minuit, d’un air très convenu…
— « Restez ! Des draps sont chauds dessous la bassinoire. »
© Yannig WaTeL / Hélène Landevennec 31 décembre 2015

.

201601

Mes chères lectrices, mes chers lecteurs,
Je ne pouvais pas laisser 2015 s’achever sans vous remercier chaleureusement de votre présence, tout au long de l’année écoulée, sur cet espace de création littéraire.
Je veux donc que vous sachiez combien l’intérêt que vous portez à ma poésie, ainsi que vos encouragements, me sont précieux et qu’ils sont appréciés à leur juste valeur !
Alors, de la façon la plus traditionnelle qui soit mais, le plus sincèrement du monde, je vous souhaite une : Bonne et heureuse année 2016 !
Que cette nouvelle année vous garde toutes et tous en bonne santé, que l’année qui vient soit pour vous et vos proches une excellente année, remplie de bonheur, d’amour et de réussite.

 .

Publicités

22 réflexions sur “Sustentation

    • Merci beaucoup Claude, d’être venu instaurer un climat de gaieté et de chaleur bien appréciable, merci d’être attaché à cette coutume d’adresser des vœux et souhaiter la bonne année. Que cette nouvelle année te comble sur tous les plans !

      Amical salut

  1. A mon tour je te remercie traditionnellement et te souhaite beaucoup d’inspiration pour ces vers bien sonnants et (pas trébuchants) auxquels tu nous accoutumes! Belle soirée et ainsi de suite…

    • Quel plaisir, de recevoir une si gentille attention Pat ! Je t’en remercie très sincèrement et te souhaite également une très belle nuit de St Sylvestre, une bonne année 2016 et ainsi de suite…

      • Normal que ce sonnet soit d’aplomb, on était deux sur le coup ! 🙂 Chacun la moitié avec une amie de longue date, la poétesse Hélène Landevennec…

      A +

    • Trugarez. Thank you. Grazie. Gracias. Danke. Obrigado. Todah Rabah. Dakujem. Xièxie …

      Il n’y a pas suffisamment de façons de te dire MERCI Nath !

      kenavo, avec un bouquet de bons vœux et des chaleureuses bibises

  2. Merci Ecrit-Libriste. Bonne année à vous, à vos proches et vos amis.
    J’arrive chez vous via un blog de Rotpier, et je n’ai pas de blog, je suis SBF, sans blog fixe …
    Bonne journée.

  3. Bonjour Yannig !

    Très bonne année également à toi et à ceux qui passent sur ton blog ( je connais bien Midolu ! ).
    Joli sonnet et belle présentation ! Comme ton blog ne flirte pas avec le grivois je me permet pas de m’étendre sur le titre de ton billet !

    Bon dimanche et bonne année 2016 !

    Pierre

    • Un très grand merci Pierre, pour le sage…passage ! 😉
      Merci d’avoir apprécié cette petite… facétie de fin d’année (ou faim damnée) que j’ai commise avec la complicité d’une aussi humble que talentueuse poétesse.
      L’interprétation en est libre, à la discrétion du lecteur…. 🙂

      Avec mes meilleurs vœux renouvelés

  4. Coucou Yannig !

    Ce commentaire est fait pour être supprimé !
    Dans le dernier vers de votre joli sonnet : « Restez ! Des draps sont chauds sous la bassinoire. » … ne manquerait-il pas un pied ?
    Je mettrais : « Restez ! Des draps sont chaud dessous la bassinoire. » … enfin, je crois ! ( « chaud » sans « s » … adverbe. Mais là, je n’ai pas de mérite car c’est « Antidote » qui me l’a dit ! Je fais moi-même beaucoup de fautes d’ortaugraffe !

    Bon dimanche,

    Pierre

    • J’aime particulièrement qu’une lecture s’accompagne de discernement, Pierre, merci pour le vif intérêt porté à notre sonnet.

      J’avoue que c’est une très bonne question, mais je vais laisser le soin à ma co-auteure, qui détient la propriété littéraire du vers cité, le soin d’y répondre. 😉
      Je lui transmets le message.

      Merci encore, c’est un réel grand plaisir. Amicalement.

      • Bonjour, oui le vers est boiteux, une faute d’inattention de ma part. La suggestion de Pierre est excellente ! « dessous la bassinoire » et la syllabe n’est plus manquante 🙂
        Par contre, j’accorde « chauds » au pluriel.
        Merci à vous Pierre pour votre sympathique attention, et à toi Yannig pour le plaisir que j’ai eu à composer ce duo de plumes.
        Tous mes voeux pour une bonne et heureuse année 2016 !

  5. Je porte les espérances de milliards d’êtres humains…
    Pourtant, seulement d’un an est ma durée de vie !
    Je suis les jours ou bien encore les heures,
    Je suis la nouvelle année 2016 …
    Je présente au poète tous mes meilleurs Vœux pour l’année 2016
    Au plaisir de te lire !
    Bisous

    • Lucia, je te souhaite une année 2016 très mathématique, en additionnant les plaisirs, en soustrayant les tristesses et en multipliant les bonheurs. Bonne année !

      Merci pour la chaleureuse visite, c’est toujours très apprécié.
      Bises

  6. Joli duo, avec deux magnifiques plumes, un petit sourire à vous lire, mais il ne faut juger sur des mots qui ne sont que poésie et qui ne sont que beauté à lire, un grand bravo à vous deux. Je vous souhaite une bonne année.

    • Merci beaucoup Flore, pour cette intervention infiniment attachante… C’est à chaque fois une joie ineffaçable que de recevoir tes visites, tu le sais !
      Ravi de t’avoir fait découvrir les dons d’écriture de ma maîtresse en poésie… La très talentueuse Hélène. Je suis certain qu’elle sera ravie de lire ton avis sur ce duo !

      Prends soin de toi, je te souhaite le meilleur pour cette année et je profite de l’occasion pour te rappeler la force et la beauté de mes sentiments pour toi.

      Tendrement, je t’embrase.

    • Merci de vous être associé en pensée avec ces belles relations d’hospitalité que nous avons tous grand plaisir à partager durant cette période des fêtes de fin d’année, Fabien.
      Cette joie, je la mutualise avec la corédactrice de ce poème.
      Amical salut

  7. Rhooo je vous lis, je vous lis, et je me suis arrêtée dans ma journée qui me demande de me bouger les fesses (pour rester polie) ! ! ! Comme si j’avais ouvert un bon livre que je n’ai pas envie de quitter. Bon, je reviendrai, retour à la vie pratique… merci pour cet instant de décrochage. Ils sont précieux.

    • C’est moi qui vous remercie, Christine, pour l’intérêt porté à ma poésie.
      C’est très agréable de voir le fruit de son inspiration apprécié.
      Donc, à bientôt.

Les commentaires sont fermés.